Sélection du GUIDE HACHETTE DES BIERES Edition 2022

guide Hachette bieres 2022

5 bières retenues dans cette nouvelle édition 2022 !

 BLANCA

La robe correspond bien à la couleur et au trouble d’une bière blanche, entendez une bière de blé, car c’est le blé qui confère en grande partie cette turbidité, la mousse blanche est crémeuse. Le nez aussi correspond aux attentes, avec des arômes de blé dominants et des notes d’agrumes, orange, citron, des esters de levure. Une vague de bulles serrées en entrée de bouche, une douceur et une texture crémeuse, veloutée, onctueuse, légèrement acidulée ensuite (les flaveurs citronnées sont bien présentes), et toujours cette crème, ce côté lactique, où pointent quelques épices. Fraicheur et légèreté.

TARNEA

C’est une jolie blonde limpide, avec des bulles fines en remontée, une mousse blanche et crémeuse. On est au milieu d’un champ de céréales au nez, où quelques notes miellées se pointent. La pétillance est modérée, le corps souple, les flaveurs céréalières occupent tout le terrain : c’est doux, ça goûte le grain, c’est légèrement croustillant. On retrouve la petite touche miellée, une amertume fine se perçoit en finale. Une blonde toute simple et bien équilibrée.

TOLOSA AMBREE

Cette bière a été brassée jusqu’en 1955 et elle a revu le jour gràce au concours du dernier brasseur toulousain, Georges Haffner, qui détenait cette recette familiale depuis son arrière grand-père. La robe est ambrée clair, transparente ; la mousse de couleur ivoire est de bonne tenues. Le nez est discret, sur des malts rôtis, le pain grillé. Une jolie texture onctueuse, de la douceur, un goût de malts grillés bien présents sur une base de caramel. C’est facile à boire, équilibré. Les flaveurs caramel en rétro persistent sur la longueur, un filet de sucrosité sans aucune lourdeur. Une bière ambrée douce, au goût de caramel qui reste subtil et qui évoque une Bitter, simple, équilibrée.

TOLOSA BRUNE

La robe est brun foncé, la mousse couleur cappuccino, crémeuse, consistante et de bonne tenue est magnifique. Le premier nez est doux, subtilement porté sur l’univers de la terre, des racines. La texture est quasiment crémeuse, presque lactée. Les flaveurs chocolatées se déploient en rétro, sur la longueur, avec une sensation presque poudrée. On retrouve aussi en arrière-bouche ces notes racineuses, qui font penser à la chicorée. L’ensemble est à la fois doux, rustique, chocolaté.

TOLOSA TRIPLE BLONDE

La robe est cuivrée clair avec des éclats orangés, limpide, la mousse ivoire est de bonne tenue. Le nez est discret, sur des notes malts pâles. Douceur et onctuosité sont au programme de cette Triple;, au goût de malts grillés, de caramel, avec une pointe de vanille en finale. Une Triple sans sans sucrosité, ni lourdeur. Le brasseur précise qu’il s’agit d’une fermentation de 60 jours en deux étapes avec deux souches de levures distinctes, dans deux fermenteurs consécutifs, ce qui explique le faible taux de sucre résiduel.»